La propriété

Je lis rarement de la Bd mais avec un tel sujet et un prix du Jury à Angoulême, je ne pouvais qu’être interpellée. A la mort de son fils, Regina décide de partir en Pologne avec sa petite-fille Mica. A la veille de la Deuxième Guerre, ses parents,  juifs tous deux, y avaient un appartement et elle en est toujours propriétaire. Petit à petit, on se rend compte que la vieille dame avait un autre but que celui de récupérer son bien. Peu à peu, elle plonge dans la mélancolie et sa petite-fille ne sait comment agir… Si j’ai moyennement été sensible aux dessins de La Propriété que je trouve assez lourds (Si je dis qu’ils me font penser à Bob et Bobette, on va dire que j’exagère, je suppose), j’ai trouvé l’histoire particulièrement émouvante, tendre. Et puis les personnages, du jeune guide polonais, à  l’ancien amoureux de la grand-mère sont particulièrement réussis.
La propriété, Rutu Modan, Actes Sud