Je n’ai pas aimé le Prix Goncourt

zoom-leurs-enfants-apres-eux.jpg En général, je ne parle pas des livres que je n’ai pas aimés. Il y en a tant dont la lecture me passionne. Cette année pourtant je fais exception puisqu’il s’agit du Prix Goncourt: Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu, paru chez Actes Sud.

Le pitch? Dans une petite ville du Nord de la France, dont le haut-fourneau est désaffecté, les adultes font de petits boulots et les jeunes beaucoup de conneries. On suit ces derniers pendant quatre étés, de 1992 à 1998, de soirées en virées à moto et deals de haschisch, de départs pour le lointain, en retours sociologiquement programmés.

Si vous avez été adolescent pendant les années 90, vous y trouverez sans doute votre bonheur, tant les références musicales et autres de la décennie y sont nombreuses. Mais vous devrez passer au-dessus d’une langue râpeuse, parlée, jeune. Et d’une fin sans espoir. Notez par contre que la structure du livre, sa mécanique, y sont très bien huilées (et ça, c’est un compliment!)

N’hésitez cependant pas à lire d’autres chroniques sur le Goncourt. Des copines bloggeuses ont adoré, les critiques littéraires et de nombreux lecteurs aussi! Mon avis est forcément subjectif.

Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu, Actes Sud

Une réflexion sur “Je n’ai pas aimé le Prix Goncourt

Les commentaires sont fermés.