Les Inséparables

Les inés Robbie et Emily, deux inséparables, qui après plus de 40 ans de vie commune, s’aiment comme au premier jour. Cela pourrait être une histoire d’amour banale et pourtant… Ils ne se sont jamais mariés, ont dû adopter leur fils, sont en rupture totale avec leur famille d’origine. Et tous ces mystères ne seront résolus qu’à la toute fin du livre, au début de leur histoire, puisque les Inséparables a une particularité: commencer par la fin, justement.

Cela pourrait être un procédé artificiel, mais l’auteur, Julie Cohen, l’a tellement bien intégré, que la narration est extrêmement fluide. Ses personnages sont authentiques, ont de la profondeur. La présence de l’Océan sur le leur lieu de vue l’accentuant encore. Le sujet interpelle. Voilà tout ce qui fait le charme et l’originalité des Inséparables. Si vous avez commencé à préparer la pile de vos livres de vacances, je vous conseille de l’y glisser.

Lu d’une traite, approuvé et beaucoup aimé!

Les Inséparables, Julie Cohen, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Josette Chicheportiche, Mercure de France

Lire un extrait