L’Archipel du Chien

CVT_Larchipel-du-chien_9397.jpg

Trois cadavres d’Africains sont découverts au petit matin sur une petite île en Méditerranée. Le Maire et le Docteur accourent, et parce qu’un projet d’établissement de thermes qui dynamiserait l’emploi et le tourisme est en cours, ils décident de garder le secret.

Les trois hommes sont inhumés debout, dans l’anfractuosité d’un rocher. Bouleversé, l’instituteur veut déclarer les faits à la police, mais est vite convaincu du contraire. Quand un homme étrange débarque sur l’île, mi commissaire de police, mi gangster, l’histoire s’accélère et prend un tout autre virage…

Avec ce conte à message, le romancier Philippe Claudel – auteur entre autres de La petite fille de Monsieur Linh et du Rapport de Grodeck – a voulu montrer toutes nos lâchetés, notre insensibilité aux autres lorsqu’ils ne nous ressemblent pas, notre individualisme forcené. Son roman qui veut attirer l’attention sur un des plus grands problèmes de l’époque n’a pourtant pas réussi à me toucher. Trop de désincarnation et de froideur, sans doute.

L’archipel du chien, Philippe Claudel, Stock

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s