Le roman des Harkis

51IzDS+3j6L._SX195_.jpgAlgérie 1956. La guerre fait rage. Ali, notable de son petit village des montagnes, est révulsé par les massacres commis par le FLN et l’armée française. Pris en étau entre les deux parties, il finira par confier la protection de sa famille à l’armée en échange de renseignements. Un geste qui déterminera toute sa vie et celle de ses descendants. 1962. Les Français quittent l’Algérie et avec eux, les Algériens qui se sont trouvés de leur côté. Ali n’a pas le choix. Menacé de mort, il embarque pour la France avec femme et enfants.

Le drame des harkis ne fait alors que commencer. L’Algérie n’en veut plus. La France ne sait pas les accueillir. Ils sont parqués dans le camp de Risevaltes, qui se transforme en étendue de boue dès l’automne, et ce pendant plusieurs années, échouent dans une pinède, puis sont abandonnés dans un HLM au milieu de nulle part. Les dix enfants de la famille, grandissent, comme ils peuvent. Hamid, l’aîné, épouse une Française et n’évoquera plus jamais l’Algérie ni ses premières années en France.

C’est sa fille Naïma, employée dans une galerie d’art, qui reviendra au pays en recherchant les œuvres d’un artiste, avant de se rendre dans le village familial.

Alice Zeniter, est elle-même petite-fille de harkis et son roman possède le souffle d’une Histoire trop peu connue. Ses personnages, magnifiques, sont poignants, dans leurs errements, comme dans leur confrontation à la société française qui leur est hostile.

J’ai adoré ce roman. J’y ai découvert un pan d’histoire que je ne connaissais pas et j’ai fondu d’amour pour ses personnages. Sa lecture, fluide, m’a accompagnée pendant quelques soirées.

PS: Alice Zeniter a reçu pour ce roman le Goncourt des lycéens.

L’art de perdre, Alice Zeniter, Flammarion

Pour en savoir plus sur les Harkis

Une interview de l’auteur

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s