Un nazi après la guerre

9782246855873-001-T.jpeg C’est un roman qui tutoie l’horreur. Basé sur une documentation ultra-complète mais si bien intégrée qu’elle ne sert qu’à étoffer l’histoire et les personnages, sans jamais être didactique. Tout est vrai ici, sauf peut-être, la vie intérieure du personnage principal. Ce qui ne fait qu’amplifier l’horreur. Et l’auteur a su trouver la bonne distance pour nous le raconter.
En 1945, à la chute du régime nazi, par peur d’être jugé, Joseph Mengele le médecin d’Auschwitz, monstre tortionnaire et assassin, fuit en Argentine. Le régime de Peron accueille alors ses semblables à bras ouverts, leur permettant de reconstituer une « société nazie » à Buenos Aires. Pour survivre, Mengele fait de petits boulots au début, puis ose avouer qu’il est médecin et se met à gagner beaucoup d’argent en pratiquant des avortements.
Mais dès la fin des années 50, l’étau se resserre. Le Mossad traque les anciens nazis et enlève à Buenos Aires même Eichmann qui sera jugé à Jérusalem. Il est à deux doigts de trouver Mengele qui parvient pourtant à lui échapper.
Dès lors, son existence n’est plus qu’une longue descente aux enfers. Fuyant au Paraguay d’abord, au Brésil ensuite, terrifié jusqu’au bout par une possible arrestation, l’homme mourra seul et sans éprouver le moindre remord. Soutenu jusqu’au bout financièrement par sa riche famille d’industriels et pratiquement par des d’anciens nazis.
Je suis sortie de cette lecture, consternée, abrutie par les faits, mais quel grand roman!
La disparition de Joseph Mengele, Olivier Guez, Grasset

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

2 réflexions sur « Un nazi après la guerre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s