Il est comment le dernier Amélie Nothomb?

419Sd1zJEaL._SX195_.jpg Cela faisait des années que je n’en avais plus lu et je l’ai trouvé excellent.
L’histoire: Diane est une petite fille intelligente et sensible, élevée sans amour par une mère jalouse d’elle, de l’effet qu’elle fait sur les autres. Heureusement ses grands-parents maternels, ensuite des amis, l’accueillent chez eux avec toute la chaleur dont elle a besoin…
Des années plus tard, alors qu’elle est une brillante étudiante en médecine, Diane revit cette étrange configuration avec un de ses professeurs et la fille de cette dernière…
La critique: alors qu’elle place son roman sous l’égide de Musset (« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie »), pour explorer la complexité des rapports mère-fille, les méandres de l’amour ou du désamour maternel, Amélie Nothomb use d’une langue simple, sans fioritures et qui va à l’essentiel. Comme ne pas être bouleversées par l’extrême solitude de ces deux petites filles mal-aimées? Par les conséquences qu’auront sur elles, l’absence des regards dans lesquels on se construit. Frappe-toi le cœur est parvenu à me toucher… au cœur!
Frappe-toi le coeur, Amélie Nothomb, Albin Michel

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s