Passionnant et passionné

A19697 (1).jpg Quand le roman commence, nous sommes en 1967, et Odelle, une jeune fille de Trinidad, venue s’installer à Londres, travaille depuis cinq ans comme vendeuse dans un magasin de chaussures. Fraîchement engagée comme secrétaire dans une grande galerie d’art, Odelle, qui se rêve écrivain, tombe, presque par hasard, sur un mystérieux tableau. La composition – deux jeunes filles, un lion – en est étrange, les couleurs, la facture tellement vibrantes qu’on ne peut en détacher le regard. L’héroïne fera tout pour découvrir qui en est l’auteur.

Trente ans plus tôt, dans un autre espace spatio-temporel, Olive, 19 ans, vient d’arriver dans un village du sud de l’Espagne, avec ses parents. Son père est marchand d’art, découvreur de talents, et Olive peint, dans le plus grand secret, à l’abri de tous les regards, sauf de ceux de Teresa, la jeune bonne espagnole. Très vite on comprend que les deux histoires sont mêlées…

C’est passionnant d’un bout à l’autre, il se passe tout le temps quelque chose, et puis nous sommes ici au cœur des mystères de la création. Soulignons encore l’architecture du roman, à la fois complexe et parfaite, les couleurs magnifiques de la nature espagnole qui s’opposent à la grisaille de Londres, et l’arrière-plan historique: 1936, c’est la veille de la guerre d’Espagne et de ses horreurs. Comment ne pas succomber à l’histoire d’Odelle et Olive? D’autant plus qu’elle est écrite par Jessie Burton à qui l’on devait déjà l’excellent Miniaturiste.
Les jeunes filles au lion, Jessie Burton, Gallimard

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s