Tout ce qu’on ne s’est jamais dit

Celeste-Ng-Tout-ce-qu-on-ne-s-est-jamais-dit-240x377.jpg Ah la famille! Elle peut être notre plus grand réconfort comme notre plus grand ennemi. Et c’est ce qu’illustre ici ce roman de Céleste Ng.
Lydie, 16 ans, a disparu. A-t-elle été enlevée, a-t-elle fugué? Très vite la police découvre son corps dans le lac tout proche de la maison familiale. Tous les membres de la famille tentent de comprendre, chacun à leur manière, ce qui s’est passé. La petite soeur l’a entendue fuir la nuit, le grand frère est persuadé que la vérité est à chercher du côté d’un garçon qu’elle fréquentait. Petit à petit, j’ai presque envie de dire, strate par strate, on en sait en peu plus. On découvre le couple de ses parents, par qui tout a commencé. Le père d’origine chinoise, la mère américaine. Les pressions qu’ils ont exercé sur leur fille, inconsciemment…

Il n’est pas nécessaire de dévoiler plus de l’histoire pour comprendre que c’est un roman excellent. Sachez juste qu’il l ne s’agit pas ici d’un thriller, comme la couverture voudrait nous le faire croie, mais d’un roman psychologique, à la finesse et à la profondeur extrêmes. Si bien écrit que je l’ai dévoré en deux jours.
Céleste Ng, Sonatine

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

2 réflexions sur « Tout ce qu’on ne s’est jamais dit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s