Le prétendant


Waouw, waouw, waouw! J’ai su tout de suite en m’attaquant à la toute grosse brique qu’est Le Prétendant que je le lirais jusqu’au bout et surtout très vite.L’action se passe au Danemark, plus précisément au Château, oui, oui, le même que dans la série télévisée Borgen. Les sociaux-démocrates se sont fait laminer aux dernières élections et Per Vittrup le premier ministre doit quitter sa place. Ses amis et rivaux attendent aussi qu’ils démissionnent de son poste de chef de parti. Certains piaffent d’impatience afin de prendre la relève. Tous les yeux sont tournés sur Gert Jacobsen qui attend son heure depuis longtemps. Gert est un politicien aguerri mais il a un secret: son insupportable violence. S’il a réussi à la dominer en public, sa femme en fait les frais au quotidien. Sa femme, mais aussi son assistante parlementaire d’origine turque…

Ce thriller politique est intéressant en ce qu’il décrit les secrets et petits arrangements des ministres et membres de partis. Mais il devient carrément passionnant quand il aborde la thématique de la violence domestique. Linda, l’épouse de Gert, est bouleversante. Femme à la personnalité fragile, à la jeunesse bousillée, elle tremble de peur devant son mari. Avant que les derniers coups ne viennent tout bouleverser…

Est-il encore nécessaire de vous dire que j’ai adoré et que vous ne pouvez absolument pas passer à côté de ce roman danois?

Hanne-Vibeke Holst, Éditions Héloïse d’Ormesson

2 réflexions sur “Le prétendant

Les commentaires sont fermés.