Les révolutions de Bella Casey

Bella Casey Dublin, fin du 19e siècle. Bella Casey, l’aînée d’une fratrie nombreuse, se différencie des autres par son goût du savoir et de l’étude. Elle connaît Shakespeare et la grammaire sur le bout des doigts quand elle prend place sur les bancs de l’Ecole Normale, qu’elle réussit brillamment. Les rêves de Bella sont raisonnables: travailler, se marier, et avoir des enfants. Mais ils sont contrecarrés par l’horrible révérend, son supérieur lors de son premier emploi d’institutrice. Ce dernier la met enceinte, ce qui la force à fuir et à épouser le premier venu avant que sa grossesse ne soit visible.
Il est question ici d’amour filial , celui qui lie Bella à Jack, son plus jeune frère. Bella l’élève et Jack la soutient tout au long de sa vie. Mais aussi de violence conjugale, de folie et de terrible pauvreté. Tout ça sur fond des tensions qui mèneront à la révolution irlandaise de 1916. Bella Casey est un personnage magnifique dont on suit avec angoisse et chagrin la déchéance. Quant à Jack, il n’est autre que Sean O’Casey, un des plus grands dramaturges irlandais. Le romanesque repose ici sur des faits réels, sans perdre un instant de sa force.
Mary Morrissy, La Table ronde

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s