Promesse

promesse-jussi-adler-olsen Quand je n’arrive pas à me concentrer sur une lecture un peu difficile, j’adore me lancer dans ce genre de bonne grosse brique que je suis sûre de ne – presque – pas lâcher avant la fin. Et celui-ci n’a pas dérogé à la règle. Si vous êtes familiers de romans policiers de Jussi-Adler Olson, sachez qu’on y retrouve les protagonistes principaux du département V, soit Carl, le commissaire bougon,  Assad l’équipier mystérieux et doué, et Rose qui prend dans cette dernière enquête beaucoup d’importance.
Le livre commence quand Christian Habersaat, un commissaire de la lointaine petite île de Bornhom appelle Carl Mock pour lui dire… qu’il est à bout. Le lendemain lors de son pot d’adieu, Christian se tire une balle dans la tête devant ses invités, ce qui fait pour le moins désordre. L’équipe de Carl prend le chemin de Bornhom et se rend compte sur place qu’il a travaillé dix-sept ans sur une affaire sans la résoudre… Alberte est-elle vraiment morte des suites d’un accident, ou a-t-elle été victime d’un crime? Carl et ses acolytes reprennent l’affaire depuis le début et plongent –avec nous- dans l’univers des sectes et de l’ésotérisme. La traduction est aboutie, le texte est agréable à lire, ce qui n’est pas à négliger. C’est rythmé, passionnant, on y rencontre un gourou charismatique, une femme jalouse et d’étranges savants. J’en aurais d’ailleurs bien lu un autre coup sur coup!
Promesse, Jussi Adler Olsen, Albin Michel