Prix Décembre: Un amour impossible

un amour impossible Je n’avais encore lu aucun livre de Christine Angot. L’autobiographie n’est pas mon genre littéraire préféré et je savais qu’elle avait déjà décrit l’inceste subi pendant l’enfance avec beaucoup de crudité. Pourtant dès septembre, elle était sur la liste du prix Goncourt. Son livre, qui vient d’être couronné par le prix Décembre, faisait l’unanimité tant auprès des journalistes que des libraires. Je me suis donc lancée…
Un amour impossible raconte l’histoire d’amour qui a lié pendant peu de temps ses parents. Sa mère est issue d’un milieu social très simple, son père par contre vit à Paris dans les beaux quartiers. Pas question dans les très conventionnelles années 50 que ces deux-là se marient. Enceinte, la mère décide d’élever seule Christine. Elle reste en contact avec son ancien amour, même s’il est très éloigné. L’inceste est là dans le récit, évoqué par une phrase lapidaire, mais pèse de tout son poids…
L’écriture est sèche, plate, sans pathos ce qui n’empêche pas le récit d’être bouleversant. Tout est évoqué avec une très grande justesse. Cette lecture ne m’a pas transformée en fan absolue de Christine Angot mais m’a au moins permis de découvrir son univers.
Christine Angot, Un amour impossible, Flammarion

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s