L’intérêt de l’enfant

51hv7BomOsL._SX339_BO1,204,203,200_ Fiona a 59 ans et est en pleine crise conjugale. Son métier de magistrate, spécialisée dans le droit à la famille, l’oblige à statuer sans cesse pour le bien des enfants. Une affaire une peu particulière lui est présentée, celle d’un jeune homme, témoin de Jéhovah. Atteint d’une leucémie, il refuse pour obéir aux injonctions de sa foi, de recevoir les transfusions qui pourraient le sauver. Fiona, lui rend visite, prend sa décision en toute connaissance de cause, mais l’histoire, bien sûr, ne s’arrête pas là…
Ian McEwan décrit avec finesse, cette femme à la fois absorbée par son travail, et bouleversée par la tromperie de son mari. L’atmosphère du roman est assez sombre, empreinte d’une tension dramatique bien travaillée. Une fois refermé, ce roman continue de hanter ses lecteurs.
L’intérêt de l’enfant, Ian Mc Ewan, Gallimard