Millenium 4: J’ai aimé!

Millenium D’un point de vue moral, j’avoue c’est pas top! Faire écrire la suite des trois romans noirs exceptionnels de Stieg Larsson par l’obscur David Lagercrantz, jusque-là auteur d’une biographie de Zlatan, ça ressemble juste à une juteuse affaire commerciale. Et pourtant… Ce Millenium 4, Ce qui ne tue pas est réussi… et se vend par ailleurs déjà très, très bien.
L’intrigue. Alors que le magazine Millenium se voit obligé de publier des articles plus glamour (ce que vivent beaucoup de titres de la presse écrite, malheureusement) et qu’une cabale est lancée à l’encontre de Mickael Blomqvist, un savant suédois est assassiné. Auprès de lui, son fils de 8 ans, autiste, qui a vu le meurtrier. Heureusement Lisbeth Salander, toujours hackeuse de génie, veille sur le petit garçon…
Mon verdict. Ce quatrième tome est passionnant et se lit quasi d’une traite. Au-delà de l’intrigue, le thème d’actualité, traite d’intelligence artificielle et de collusion entre le monde politique, de l’industrie et la mafia. L’écriture est un peu plate, mais ce n’est pas trop grave, tant on a envie de tourner les pages. Contrairement aux trois tomes écrits par Larsson, il n’est plus question ici des travers de la société suédoise et c’est peut-être un peu dommage. On est dans le domaine du pur roman noir, et l’intrigue est peut-être un peu moins subtile que dans les livres précédents. Mais ça fonctionne très bien, et ne boudons pas notre plaisir.
Millenium 4, Ce qui ne tue pas, David Lagercrantz, Actes Sud

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s