Ça aussi, ça passera: entre Eros et Thanatos

ca passera Je ne comprends pas tout à fait le foin qu’on a fait autour de ce livre, mais bon, comme j’ai fait l’effort de le lire jusqu’au bout, je vous donne mes impressions. Le pitch – largement autobiographique – d’abord. Bianca a quarante ans et vient de perdre sa mère. Ecrasée par le chagrin, elle quitte Barcelone, pour la maison familiale de Cadaques, avec ses enfants, ses ex-maris, son amant et ses meilleures amies. Le séjour se transforme très vite en une grande fête du sexe, et de fumette collective…
Il y a de l’émotion et de la vitalité dans ce livre haletant, celle qui permet de surmonter les deuils, et qui est à mon avis sa plus grande qualité. Mais il y a aussi de l’impudeur, qui me dérange et me fait dire que définitivement, l’auto-fiction ce n’est pas pour moi.

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s