Haïti: souffrance et espoir

Gaudé Une chaleur torride frappe Haïti alors que la jeune Lucine doit annoncer à l’amant de sa soeur la mort de cette dernière. Sur la route, elle se remémore les derniers mois de sa vie dans la capitale. La lutte contre la dictature d’Aristide, les manifestations d’étudiants qui réclamaient plus de liberté, plus d’espoir, la mort terrible de son amie Emilienne. Alors qu’elle rebrousse chemin pour aller saluer la mère et la mémoire de son amie, elle croise Saul, médecin des bidonvilles.Tout à leur rencontre, ils ne prennent pas garde au silence des oiseaux, à la fuite des animaux… Quelques secondes plus tard le sol tremble à Port-au-Prince faisant plus de 300.000 morts. Alors que l’on avait suivi le tremblement de terre dans les articles de journaux ou à la télé distillant juste des faits, ici dans un souffle immense que seuls peuvent créer la littérature ou le cinéma, tous les personnages de Laurent Gaudé, morts ou vifs, prennent part à cette immense catastrophe et tentent de sortir les survivants des décombres… Ca prend aux tripes, ça déchire le coeur, c’est juste magnifique.
Danser les ombres, Laurent Gaudé, Actes Sud

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s