Italie, 1979

product_9782070139453_195x320Paolo et Luisa embarquent sur un ferry pour visiter leurs proches incarcérés sur une île dans une prison de haute sécurité. Le fils de Paolo, membre des brigades rouges a assassiné par conviction de parfaits innocents. Le mari de Luisa est « simplement » violent et a tué deux personnes à mains nues. La beauté de l’île, ses couleurs, ses odeurs, les assaillent brutalement, contraste cruel avec l’emprisonnement de leurs proches. Une fois leurs visites achevées, Paolo et Luisa sont coincés sur l’île par une tempête. Un gardien, homme bon transformé par sa confrontation quotidienne avec les prisonniers, ne les lâche pas d’une semelle. Dans ce huis-clos se produit un âpre rendez-vous avec la douleur et la renaissance. Ces deux parents murés dans leur chagrin vont s’ouvrir l’un à l’autre, se raconter leurs souffrances et en partager le poids. Une petite lumière qui les aidera désormais à vivre. Plus haut que la mer, roman de l’Italienne Francesca Melandri est à la fois, beau, sensible, et déploie une grande force de suggestion. L’arrière-plan historique est juste suggéré, laissant toute la place à la rencontre des personnages.
Plus haut que la mer, Francesca Melandri, Gallimard

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s