Secrets de milieux littéraires

Joanna s’installe à New York à la fin des années 90 et devient assistante dans une grande agence littéraire à l’atmosphère à nulle autre pareille. Le client principal de cette agence? L’écrivain Salinger. Ses outils de travail? Un vieux dictaphone et une… machine à écrire datant de Mathusalem. Sans oublier la patronne un peu compliquée qui rappelle celle du Diable s’habille en Prada. Mais la différence s’arrête là et heureusement. Car c’est de littérature dont il est question ici. Et de Salinger. Joana chargée de lire le courrier envoyé à l’écrivain se passionne vite pour sa tâche et entreprend parfois de répondre aux lecteurs. Avant de lire son oeuvre en un week-end et de ressentir un grand choc. Comment après cette lecture à la fois attachante et intéressante ne pas se plonger dans l’Attrape-coeurs (Pocket), le livre-culte de Salinger? Je vous conseille vivement les deux bien mieux qu’Oona et Salinger de Frédéric Beigbeder qui a tiré toute la couverture à lui depuis le mois de septembre.
Mon année Salinger, Joanna Smith Rakoff, Albin Michel

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s