Indigo: déception du week-end

Trois écrivains se retrouvent en Inde du Sud pour donner un cycle de conférences organisé par l’Alliance française de Trivendum. Ils sont accueillis sur place par l’organisatrice de l’événement, une jeune Française mariée à un Indien. Apparemment, rien ne les lie, et pourtant… Ils vont tous, d’une manière ou d’une autre, être confrontés à leur passé et s’en trouver inévitablement changés. Il y a des points positifs dans ce livre comme la description des lieux, leur atmosphère, la chaleur et la langueur qui y règnent, mais dans l’ensemble j’ai été déçue par ce dernier roman de Catherine Cusset dont j’ai pourtant lu tous les livres. J’ai trouvé le propos d’Indigo éculé et ai regretté l’absence de force, d’intensité présentes dans La haine de la famille ou un Si brillant avenir.

 

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s