Femme d’écrivain

Ernest Hemingway n’a que 21 ans lorsqu’il tombe amoureux d’Hadley Richardson. Ils se marient très vite et quittent les Etats-Unis pour Paris. Pour l’écrivain en devenir qu’est Ernest, rien de mieux que la ville-lumière. Le couple s’y lie d’amitié avec Gertrude Stein, Scott et Zelda Fitzgerald, Ezra Pound… C’est la vraie vie de bohème. La pauvreté y côtoie la fête quasi permanente, l’alcool coule à flots, et Ernest écrit, conforté par la confiance et l’amour qui lui porte sa première femme (Il en aura quatre en tout!). Au-delà de la très belle et tendre histoire d’amour qui lie Hemingway à Hadley, ce livre est intéressant dans la description du fabuleux Paris des années 20, où l’on pouvait croiser des artistes qui on marqué leur temps à chaque coin de rue. Mais aussi dans celle des débuts d’un écrivain, qu’on suit dans ses doutes comme dans ses efforts. Le livre de Paula McLain est passionnant d’un bout à l’autre.

Madame Hemingway, Paula McLain, Le Livre de Poche

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s