Le nouveau Yasmina Reza

J’ai commencé à piocher dans la rentrée de janvier et le premier livre que j’ai lu est Heureux les heureux, le nouveau roman de Yasmina Reza (Flammarion). Composé de chapitres brefs, où l’on retrouve des personnages récurrents, placés chaque fois sous un éclairage différent,  il se fait l’écho de scènes de la vie quotidienne. Trois hommes à une table de jeu un soir, un couple se disputant dans un supermarché pour un sachet de gruyère, un chauffeur essayant de draguer une actrice qu’il doit conduire à droite et à gauche pendant le tournage d’un film, un fils jetant les cendres de son père dans un cours d’eau… L’écriture est simple (peut-être trop?), l’humour est bien présent, tentant de dédramatiser les siutations… Amour, mort, viellesse, il est question ici de l’essentiel, pourtant, ce texte ne m’a pas touchée. Place au suivant, donc.

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s