Les Lisières: dur et incandescent

Coup de chance ou choix judicieux, pour le moment je ne lis que de tout bons livres. Eh bien j’ai franchi un pas de plus avec Les Lisières d’Olivier Adam, parce qu’au-delà de l’excellence de ce roman, il a su me gifler, me secouer, m’interpeler. Il faut entendre son auteur le présenter à la Librairie Filigranes  (voir la vidéo plus bas) pour encore mieux réaliser l’incandescence de son propos.
Paul Steiner, son héros, son double, est romancier. Installé en Bretagne, il est séparé de sa femme dont il est toujours amoureux et a deux enfants qu’il ne voit plus que les week-ends. Parce que sa mère se retrouve à l’hôpital, il retourne à V., la ville de banlieue qu’il a fuie. C’est l’occasion de creuser dans ses jeunes années, de tenter de comprendre la colère permanente de son père, la tristesse de sa mère. De celles qui l’ont plombé pour toujours. Retourner dans les lisières, c’est aussi revoir ses amis. Il y a ceux qui s’en sont sortis et qui ont quitté depuis longtemps V. et son manque de perspectives. Et les autres. Ceux à qui leur classe sociale et leur condition d’enfants d’ouvriers n’ont pas su donner des ailes. Paul Steiner va se faire leur porte-voix, c’est à lui qu’ils hurleront leur vie d’employés humiliés, sans cesse renvoyés, leurs salaires de misère, les conditions de vie de plus en plus pénibles d’une classe moyenne qui tend à disparaître. En vous tordant les tripes, Olivier Adam donne à voir des situations sur lesquelles peu d’auteurs français, Annie Ernaux excepté, s’attardent. Son livre est dense, son accès peut sembler difficile, mais il est indispensable.
Olivier Adam, Les Lisières, Flammamrion

Voici le lien de la vidéo: http://vimeo.com/51610425

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

2 réflexions sur « Les Lisières: dur et incandescent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s