Amélie Nothomb et la rentrée littéraire

Non je ne vous avais pas abandonnés, chers lecteurs, pour de lointaines contrées, mais j’étais plongée dans les romans de la rentrée littéraire et je ne pouvais pas vous en parler trop tôt. Mais bon, cela fait 20 ans que la sortie du nouvel opus d’Amélie Nothomb sonne la fin de la récré, ou plutôt des grandes vacances, il était donc plus que temps que je revienne par ici.
Et ce Barbe bleue, que vaut-il? Eh bien déjà une heure et demie de lecture agréable, ce qui n’est pas si mal. Cet échange entre un dingue qui a déjà occis 8 jeunes filles, et sa nouvelle colocataire m’a fait un peu penser au très brillant premier livre de la romancière, Hygiène de l’assassin, mais un peu seulement et c’est ça le hic. Il y a malheureusement beaucoup moins de force, d’énergie, de richesse et bien sûr de nouveauté dans Barbe bleue. L’intérêt du livre réside sans doute dans Saturnine,son héroïne, qui grâce à son intelligence, va déjouer les tours de ce méchant des temps modernes. Il ne vous reste plus qu’à vérifier maintenant si comme il l’affirme « la colocataire est la femme idéale! »
Amélie Nothomb, Barbe bleue, Albin Michel

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s