Le nouveau Connelly

Dans les grandes surfaces, on trouve d’aussi grosses piles de Volte-face que des derniers romans roses de Lévy ou Musso. Ce qui n’empêche pas le dernier opus de Michael Conelley d’être de loin meilleur que ces deux derniers!
Jason Jessup, sort de prison après 24 ans. Il y était incarcéré pour le meurtre d’une petite fille de 10 ans mais il doit être rejugé pour vice de forme. Alors que le jour, se conformant à son rôle, Jason joue au prisonnier qui retrouve la liberté, la nuit, il se prête à d’étranges activités…  Grand avocat de la défense, Mickey Haller est très surpris lorsque le procureur du comté de Los Angeles lui demande de plaider pour l’accusation. Certain de la culpabilité de Jason, il prend le génial (et récurrent) Harry Bosch comme enquêteur et son ex-épouse, Maggie McPherson, comme assistante. Ce trio détonnant parviendra à déjouer le mystère qui plane sur le crime de Jason Jessup. Passionnant, Volte-face est autant le récit d’une enquête policière que d’un procès. Et si le cœur battant est un gage de réussite des polars, celui-là devait être très bon, parce que chez moi, ça cognait fort!

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

2 réflexions sur « Le nouveau Connelly »

  1. C'est vrai, enfin un Connelly qui revient sur du bon ? Parce que c'est vrai que les deux derniers m'ont déçue, alors….
    Je te crois sur parole (et j'ai très envie de retrouver l'univers de Bosch) 😉 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s