L’amour envers et contre tout

Sous le titre très romantique de Loving Frank, c’est l’histoire âpre et vraie du célèbre architecte américain Frank Lloyd Wright et de Mamah Cheney qui nous est racontée. 1903. Mamah et Edward, son mari, commandent une maison à Frank. Mamah qui est une brillante intellectuelle s’ennuie dans son rôle d’épouse et de mère. Frank Wright, lui, n’est plus heureux auprès de sa femme. Ces deux-là vont tomber passionnément amoureux. Bravant les diktats d’une société très conservatrice, ils vont quitter mari, femme et enfants pour vivre ensemble, en Europe d’abord, aux Etats-Unis ensuite. Mais l’Amérique ultra-puritaine de l’époque ne les laissera pas tranquilles et le couple sera traîné dans la boue par les journaux en mal de sensations. Au-delà d’une histoire d’amour et d’une peinture sociale, Loving Frank est aussi une très bonne peinture des affres de la création. On y suit tant le travail d’architecte de Frank, que celui de traductrice de Mamah, désireuse d’introduire aux Etats-Unis le travail d’une féministe prônant la liberté individuelle, celle de rester en couple par amour et non par convention. Voilà un roman que j’ai trouvé très riche et que je vous recommande chaudement.
Loving Frank, Nancy Horan, Le Livre de Poche

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s