Wiera Gran l’accusée

Wiera Gran l’accusée (Grasset) fait revivre les jours sombres de la Deuxième Guerre mondiale. Son héroïne, femme d’une beauté exceptionnelle, à la voix chaude et grave, a été la chanteuse du ghetto de Varsovie (où son accompagnateur au piano n’était autre que Wlasyslaw Szpilman le célèbre Pianiste de Polanski). Fait rare, elle parvint à fuir le ghetto en 1942. Comment et pourquoi? Wiera, comme on l’en a accusée, a-t-elle vraiment collaboré avec les Allemands? On reste dans l’incertitude après lecture de ce livre fiévreux, haletant. Pour l’écrire, Agata Tuszynska, a rencontré Wiera pendant de nombreuses années, jusqu’à sa mort en 2007. Il en ressort un portrait tout en nuances de ce personnage, ni tout à fait blanc, ni tout à fait noir.
Ne manquez pas demain la venue à Bruxelles, à la librairie Filigranes, de l’auteur Agata Tuszynska, dès 18 h. La rencontre risque d’être aussi passionnante que le sujet.

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s