Brooklin

Comme tant d’émigrants irlandais, Eilis n’a pas rêvé de l’Amérique. Elle a été contrainte à l’exil faute de travail et de perspective d’avenir dans sa petite ville d’Enniscorthy. Avec l’aide d’un prêtre issu de sa région, elle s’installe à Brooklin chez une logeuse, trouve un travail dans un grand magasin. D’abord sous l’emprise d’un affreux mal du pays, Eilis reprend pied petit à petit, entreprend des études de comptabilité, rencontre Tony un jeune italo-américain. Avant de devoir repartir en Irlande suit à un drame familial. Où est vraiment la place d’Eilis?
Colm Toibin décrit à merveille le Brooklin des années 50, celui des émigrants, des bals du vendredi soir et de l’espoir d’une vie meilleure. Son très beau livre, tout en tendresse et subtilité, suit au plus près les méandres des pensées et du ressenti de son héroïne.
Brookin, Colm Toibin, Robert Laffont  

Auteur : Anne Rozenberg

Anne Rozenberg, journaliste et blogueuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s